Chasse, pêche et massacre de dauphins

chasse-peche-massacre-dauphins

Chaque année, de très nombreux dauphins sont victimes de la chasse et des massacres au nom des tradition. Hormis les accidents qui peuvent survenir comme des collisions entre des embarcations et des dauphins, la pêche au filet (et électrique) est la cause de près de 300 000 décès de mammifères marins tous les ans.

Parmi les endroits dont les populations massacrent des dauphins en toute impunité, on retrouve les îles Féroé (au Danemark) et Taiji (au Japon). Ce n’est pas le cas au Danemark, mais au Japon les pêcheurs qui organisent la chasse aux dauphins et qui les rabattent vers des endroits stratégiques, profitent pour capturer des dauphins rares tels que des dauphins albinos ou des bébés dauphins pour les revendre aux delphinariums.

Aux îles Féroé, on appelle cela le Grindadràp (le grind) qui signifie « la mise à mort des baleines » : une tradition qui consiste à rabattre notamment des baleines pilotes (des globicéphales noirs) et quelques dauphins (dauphins à flancs blancs et grands dauphins) vers le bord de l’eau pour les massacrer en groupe.

Crédit photo : Adrian Mylne