Comportement et prédateurs naturels du dauphin

Dans le milieu sauvage, le dauphin n’a réellement qu’un seul et unique prédateur naturel : il s’agit de l’orque. Plus grand, plus imposant et surtout plus puissant qu’un dauphin, l’orque est un super prédateur, en haut de la chaîne alimentaire dans l’océan et peut parfois chasser le dauphin afin de se nourrir en fonction de son régime alimentaire lié à sa position géographique. Le dauphin peut toutefois se faire attaquer par des requins comme le requin blanc et le requin tigre par exemple.

comportement-predateurs

Il convient de préciser que l’homme fait également partie des prédateurs du dauphin, en le chassant et en le massacrant en toute impunité aux îles Féroés ou encore dans la baie de Taiji.

Protection

Les dauphins vivent en groupe et se défendent en groupe quand une menace d’attaque de requins pointe le bout de son nez. Hélas contre les orques, ils ne peuvent rien faire à part nager le plus vite possible pour tenter de les semer… souvent en vain. En Avril 2016, on a pu voir à l’oeuvre un groupe d’orques dans la baie de Monterey, tenant une embuscade à des milliers de dauphins

Cela ne se passe pas ainsi à chaque fois car certaines orques ne mangent pas de dauphins puisque suivant où elles se trouvent, le thon qu’elles affectionnent tout particulièrement y est plus développé et ne les contraint donc pas à manger d’autres cétacés. Il n’est donc pas insolite de croiser des pods d’orques avec des bancs de dauphins !

Contre les requins, les dauphins ne se laissent pas faire et sont parfaitement capables d’attaquer un grand blanc et de le faire fuir en un rien de temps. En milieu naturel, on a également vu des dauphins se regrouper autour d’un nageur professionnel pour le protéger d’un requin rodant autour de lui.

Riposte

Rapides et puissants, les dauphins n’ont clairement pas peur d’un requin. En groupe, les dauphins sont plus agiles et mettent très vite en place une stratégie de contre-attaque qui consistera à émettre une multitude de son pour perturber le requin et pouvoir l’attaquer sous le ventre pour faire éclater son foie grâce à la fermeté de leurs rostres.

Instinct de survie

Si quand les dauphins se font pourchasser par des orques, ils fuient à vive allure pour sauver leur peau, il apparaît toutefois que pendant les grind, ils restent plutôt calmes alors qu’une fois capturés, ils sont voués à une mort certaine. Des scientifiques ont analysé ces situations étranges car il faut reconnaître qu’un groupe de dauphins pourrait être très dangereux pour des pêcheurs évoluant dans le même périmètre. Un dauphin peut tuer un requin blanc, alors un homme…

Mais on remarque que ces pauvres dauphins pris au piège ne ripostent pas et il se pourrait que cela vienne de leur cerveau, de leur grande intelligence, qui ferait entrer en jeu les sentiments. En effet, les dauphins seraient plus émotifs que les hommes et les sentiments prendraient le dessus sur leur façon de penser et de considérer les humains à un moment précis.