La tortue olivâtre

tortue-olivatre

La tortue olivâtre fait partie des Cheloniidae et doit son nom sa carapace qui arbore une couleur « olive » , soit un jaune tirant sur le vert. Contrairement à la tortue luth, sa carapace possède des écailles, mais pas de carènes.

On peut distinguer un maximum de 2 griffes sur ses nageoires. C’est une espèce parmi les plus petites tortues de mer. La tortue olivâtre peut mesurer jusqu’à 70 cm et peser 50 kg. Elle ressemble à la tortue de Kemp qui appartient à la même famille de tortues marines, bien que sa carapace soit plus bombée.

Elle évolue dans les eaux intertropicales et l’Inde représente un des lieux de ponte le plus important pour cette espèce, lieu qui est lourdement menacé par l’urbanisation du littoral.

Pour la sauvegarde et la protection de la tortue olivâtre et d’autres espèces (tortue luth, tortue verte et tortue à écailles), la France a mis en place un plan de restauration aux Antilles françaises (Martinique et Guadeloupe).