La légende du Boto

La légende du Boto
Notez cet article

Le Boto, c’est ce dauphin de rivière que l’on appelle souvent « dauphin d’Amazonie » ou encore « dauphin rose » car il a la peau à mi-chemin entre le gris et le rose. Il existe deux types de boto : le noir et le rose.

Sachez qu’au Brésil, pays où il est très connu, le Boto est un animal qui attise la curiosité des habitants car il plane autour de lui une légende vraiment étrange qui s’apparente souvent à une plaisanterie quand une jeune demoiselle rencontre un beau jeune homme durant les traditionnelles fêtes du mois de Juin (la Saint-Antoine, la Saint-Jean, la Saint-Pierre). Pendant ses soirées, la fête bat son plein : repas et danses typiques, de grands feux et des pétards.

legende-du-boto

La légende du boto raconte que pendant que les habitants sont heureux de faire la fête, le Boto rose surgit du fleuve transformé en un beau jeune homme très élégant. Il a cependant une petite particularité : il porte toujours un chapeau qui lui permet de cacher son évent, et ainsi, de ne pas être reconnu. Il se fond parfaitement dans la fête et cherche à séduire une jeune fille. Quand il jette son dévolu sur la première jolie demoiselle qu’il rencontre, il l’emmène au bord de la rivière, la met enceinte et la laisse toute seule à tout jamais.

Depuis, à chaque fête, quand un jeune homme se présente avec un chapeau, les habitants lui demandent de l’enlever pour vérifier qu’il n’est pas le boto ! Et quand une jeune fille est enceinte de père inconnu, on accuse bien évidemment le fameux boto 🙂

Laissez votre commentaire :